Quels sont les 3 grands principes de la durabilité ?

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreuses personnes souhaitent que leurs communautés soient respectueuses de l’environnement et durables. La durabilité fait référence à la pratique consistant à rendre notre environnement et nos communautés meilleurs pour tous. Ce but peut être atteint de diverses manières. Le premier principe est l’utilisation judicieuse des ressources naturelles. L’agriculture, par exemple, peut surexploiter une certaine surface de terre pendant des décennies. Il faudra ensuite des années avant que la terre ne soit à nouveau utilisable.

La protection de l’environnement

Le concept de protection de l’environnement fait référence à la nécessité de prendre en compte les conséquences de toute action sur l’environnement. Diverses juridictions ont adopté des lois qui intègrent les considérations environnementales dans les processus décisionnels, comme les mandats d’évaluation des incidences sur l’environnement. L’idée derrière la protection de l’environnement est de protéger l’environnement dans toutes ses dimensions, y compris les aspects sociaux, économiques et culturels. Dans le cas d’une agence gouvernementale, cela signifie prendre en compte les opinions de ses citoyens et de ses employés.

L’EPA doit intégrer ces principes dans ses décisions, en visant à optimiser les trois piliers. Bien que la prise en compte des préoccupations économiques ne fasse pas partie de la mission principale de l’EPA, elle constitue explicitement un élément clé de la définition de la durabilité. En outre, la mission et les règlements de l’EPA reconnaissent l’importance d’équilibrer les trois principes, comme en témoignent l’E. O. 13514 et la NEPA. La durabilité doit être intégrée dans les processus de prise de décision de l’organisation en établissant des objectifs et des paramètres mesurables.

La protection de l’environnement est le principe de durabilité le plus souvent évoqué. Elle implique de minimiser les impacts environnementaux et les processus de gaspillage dans la chaîne d’approvisionnement. Le développement social répond aux besoins des employés, des parties prenantes et de la communauté. Le développement social peut inclure la lutte contre les injustices sociales et économiques par le biais d’avantages sociaux, de formations et de possibilités de développement plus adaptés. En outre, les pratiques de travail durables favorisent la dignité de tous les travailleurs et de toutes les communautés, en promouvant des salaires équitables et des conditions sûres.

Le développement économique

Le développement durable met l’accent sur la préservation de l’environnement et la vitalité économique individuelle et collective. Il aborde le développement économique tout en équilibrant la viabilité économique et l’équité sociale. Le développement économique, s’il est durable, crée des emplois significatifs et contribue à réduire la pauvreté. Les trois grands principes de la durabilité sont la prospérité partagée, la gestion de l’environnement et l’équité sociale. Tous ces facteurs contribuent à la qualité de vie globale d’une communauté.

Le développement durable exige une compréhension holistique des systèmes naturels. Il implique l’intégration de l’économie, de l’écologie et de la gouvernance. Une compréhension insuffisante des systèmes naturels et de la manière dont l’activité économique les affecte constitue un obstacle majeur au développement durable. Les spécialistes des sciences économiques et sociales doivent collaborer pour comprendre et réduire les effets négatifs de l’activité économique sur les systèmes naturels. En outre, l’alignement politique est important pour que la durabilité soit une entreprise réussie. Il est donc crucial de comprendre les trois principes de la durabilité et le rôle qu’ils jouent.

Le bien-être des personnes

Le développement durable a un impact profond sur le bien-être des personnes. L’indice SDG mesure les progrès accomplis dans la réalisation de ces objectifs. Dans les pays en développement, la croissance économique permet de progresser vers les ODD, mais le bien-être stagne à mesure que les pays s’enrichissent. La croissance économique durable permet de lutter contre les inégalités tout en améliorant la qualité de l’environnement. Mais elle n’est pas sans risques. Ce ne sont là que quelques-uns des défis auxquels le développement durable est confronté.

Selon une définition du développement durable, une société ne peut maintenir ses ressources que si cela est compatible avec le bien-être humain. Les trois principes de base de la durabilité présentent des tensions inhérentes. Ces tensions devraient susciter de nouveaux débats et de nouvelles recherches et, à leur tour, conduire à des actions politiques. Il est également important de noter que les trois grands principes de la durabilité ne s’excluent pas mutuellement. Ils se renforcent essentiellement mutuellement.

Le concept comptable du triple bilan d’Elkington a gagné en popularité depuis le milieu des années 1990. Cette méthode encourage les organisations à adopter des perspectives à plus long terme en liant leurs performances financières et sociales à celles de l’environnement et des personnes. Cette méthode comptable a été accueillie avec scepticisme dans les cercles académiques, et il existe peu de preuves pour soutenir son utilisation par différents groupes. Mais le concept présente de nombreux avantages.